Comment élever un cheval ?

Après avoir vu la manière d’élever un âne, nous allons voir aujourd’hui la même démarche mais cette fois dans le but d’élever un cheval. S’occuper d’un cheval nécessite une attention beaucoup plus importante que ne peut l’être la démarche pour élever un âne, et nous allons tâcher de vous expliquer en quoi cela est plus difficile.

https://www.instagram.com/p/BZDfAcmB3_K/?tagged=cheval

L’alimentation du cheval

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, malgré le gabarit imposant du cheval, dispose d’un petit intestin. Principalement, l’alimentation du cheval va se constituer d’eau (il lui faudra plusieurs litres par jour) mais également d’herbe, de petits fruits et de feuilles. Il lui faudra tous les jours environ 10 kg :, 2 kg de paille et environ 4 kg d’avoine. Le mieux est avant tout de pouvoir organiser la manière dont va lui être donné sa nourriture et de bien construire ses repas qui devront être environ de quatre par jour. Idéal pour cela reste encore de compartimenter sa nourriture et de lui donner donc en plusieurs fois plutôt que de lui mettre dans un coin de sa quantité de nourriture et de le laisser se débrouiller. Sachez que le cheval aura énormément de difficulté à pouvoir travailler après un repas copieux.

Vous pouvez compléter son alimentation avec des pommes et des carottes, même si certaines races de chevaux ne supportent pas les pommes car cela peut leur provoquer des douleurs à l’estomac.

Il faut donc réaliser des tests mais aussi vérifier la capacité d’absorption de votre cheval afin de savoir s’il faut plutôt 3,4 ou cinq repas par jour.

Essayez de distancier le plus possible ses repas afin de laisser le temps de bien digérer et d’être opérationnel cette tâche de travail.

La phase du pansage

La phase de pansage est indispensable pour le cheval pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cette pratique permet au cheval d’être beau et lui confère une dimension esthétique indéniable. Par ailleurs, un cheval qui sera pensé sera un cheval heureux, car il sentira que l’on s’occupe de lui et cela est très important car le cheval possède psychologie orientée vers l’affectif de manière certaine. Si vous en avez la possibilité, équipez-vous d’une brosse à poils durs mais également à poils doux avec un étrillant caoutchouc.

Pouvez donc ainsi brosser tout le corps du cheval en faisant attention à ne pas brosser son visage et avec un peu pratique vous pourrez réaliser l’opération rapidement afin de repositionner ses poils dans le bon sens.

 

Parmi les équipements qui doivent composer votre arsenal pour vous occuper du cheval, il y a également la brosse, afin de pouvoir démêler l’écran qui s’avère efficace et pas cher contrairement à d’autres instruments spécialisés qui peuvent s’avérer assez difficiles à utiliser notamment pour un débutant.

Les sabots et nettoyage

Pour ce qui est des sabots, sachez que la phase de ferrage du cheval n’est que la première étape, faudra curer ses sabots tous les jours mais également donner de bonnes règles de conduite à votre cheval pour éviter de passer trop de temps à cette opération aussi, sachez qu’au niveau de l’hygiène du cheval, il ne faut pas forcément le laver régulièrement et qu’au préalable, il faudra le brosser correctement. Vous pouvez le shampouiner et le savonner en le rinçant avec une éponge, mais surtout ne jamais utiliser un jet avec de la pression.

Pour le faire sécher, suffit de l’emmener tout simplement brouter dans une zone avec du soleil et il séchera naturellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.